Le prêt numérique chez les flamands

En Flandre, région néerlandophone de la Belgique, les bibliothèques publiques ne prêtent pas de livres numériques. Enfin, pas encore. En effet, un service de prêt numérique régional va être lancé dans les prochains mois.

Lire la suite

Tagué , ,

Censure et bibliothèques : Éléments de réponses pour les bibliothécaires confronté-e-s à des pressions dans leurs établissements

Originally posted on Légothèque:

Des propositions de la commission Légothèque

Ces derniers jours, auteur-e-s, professionel-les du livre, associations et fédérations de professionnel-les, élu-e-s et médias ont manifesté leur soutien face aux diverses attaques auxquelles les bibliothèques ont pu faire face. Ainsi, le ministère de la Culture et de la Communication, la Fédération Nationale des Associations de Directeurs des Affaires Culturelles, l’Association des bibliothécaires de France ont notamment affirmé avec force leur attachement au pluralisme des bibliothèques (1).

Ce n’est malheureusement pas la première fois au cours de l’Histoire que les bibliothèques sont attaquées sur la pluralité de leurs collections.

Nous regrettons que ce sujet s’impose aux bibliothèques comme un débat, alors qu’il dissimule des attaques à portée morale ou politiques plus larges.

Nous regrettons surtout de devoir nous défendre face à des menaces de censure, quelles qu’elles soient.

Les accusations récentes de collections qui prôneraient la “théorie du genre” nous…

Voir l'original 521 mots de plus

Des relations avec les prestataires

Nous avons tous, dans nos établissements respectifs, connu des situations où la collaboration avec un prestataire était en statut « It’s complicated ». Je voudrais aujourd’hui vous faire part d’un exemple assez extrême qui a lieu en ce moment même aux Etats-Unis.

Lire la suite

Tagué ,

LibTechGender : s’interroger quotidiennement sur les questions d’inclusion

Originally posted on Légothèque:

En décembre 2012, des collègues américainEs souhaitant créer un espace féministe sur le web anglophone, où il serait possible de parler librement de problématiques autour du genre, des bibliothèques et du numérique créent le groupe LibTechWomen, que l’on pourrait traduire par Bib’Techno’Femmes. Tout l’enjeu de ce groupe est de souligner les discriminations dont peuvent être victimes les femmes dans les facettes plus techniques et technologiques de notre métier. Au cours de l’année 2013, il est devenu au fur et à mesure des discussionsLibTechGender, sans renier LibTechWomen, et sans empêcher les deux termes de coexister : à la manière de Légothèque qui s’interroge sur l’égalité, les questions de genre, de multiculturalisme, de féminisme, et de tout ce qui a trait à l’inclusion, il s’agit d’interroger dans le cadre de l’intersectionnalité.

Voir l'original 550 mots de plus

The New Librarianship : Retour sur le MOOC

Comme Marlène Delhaye le raconte dans ce billet, j’ai suivi récemment des MOOCs. Cet été, j’ai suivi le MOOC New Librarianship, que l’on pourrait traduire par "la nouvelle bibliothéconomie".

Lire la suite

La médiathèque Valentin Haüy

La médiathèque de l’association Valentin Haüy se situe dans un grand bâtiment du 7e arrondissement de Paris. Elle est ouverte aux publics malvoyants et aveugles, sur place mais aussi à distance.

Son site web est riche en informations, et j’ai eu la chance il y a peu de la visiter. Je vous propose donc d’en faire le tour en quelques photos.

Lire la suite

Tagué ,

Comparaison de programmes de gestion de références – version 2013

Comme chaque année, des bibliothécaires de l’université technique de Munich (TUM) et désormais d’ailleurs ont établi une comparaison entre plusieurs programmes de gestion de références bibliographiques. Publié cet été, je vous en propose cette année la traduction avec un peu de retard. Pour tout vous dire, ce retard est dû à l’importante refonte de la grille d’évaluation, ce qui m’a obligé à tout retraduire. Pardon d’avance pour les imprécisions ou rapidités de traduction : n’hésitez pas à m’avertir d’un champ qui serait difficilement intelligible ou de malheureuses fautes de frappe.

Ce document est constitué de plusieurs domaines de comparaison : importation des données, usability, format, performance… Les plus pressés d’entre vous, qui n’auront pas le courage de parcourir tout le document, pourront se contenter des 16ème et 17ème pages qui présentent l’évaluation générale des différents programmes. La comparaison est disponible en cliquant ici :

Comparaison de programmes de gestion de références

Note : Evitons tout conflit d’intérêt et précisons que je suis le traducteur en français du logiciel Citavi qui fait partie de ce comparatif. Qu’on ne m’en tienne pas rigueur.

Tagué , , , , , , ,

La BNU d’Islande

Après vous avoir fait découvrir la bibliothèque municipale de Reykjavik et des dispositifs littéraires urbains, laissez-moi vous présenter la bibliothèque nationale et universitaire d’Islande qui se trouve à Reykjavik, en bordure du campus et à 2 pas du centre-ville (la ville n’est pas très étendue). C’est une bibliothèque de recherche à l’anglo-saxonne, qui ressemble aux BU britanniques que j’ai pu visiter. L’endroit est très studieux, et au mois d’août, vide de monde. Son architecture extérieure est déjà un peu passée, bien qu’elle date de 1994. Auparavant, Bibliothèque nationale et universitaire étaient séparées. Elle regroupe aujourd’hui plus d’un million de documents.

YAwXYxgpzMTQK-CwW5gCDL1zxZLUrhTCkNcUF5KpqgM

La bibliothèque vue de l’extérieur

Lire la suite

Tagué , ,

La bibliothèque municipale de Reykjavik

La bibliothèque municipale de Reykjavik n’est pas très grande mais a beaucoup de charme. Elle est constituée d’une bibliothèque centrale et 5 bibliothèques d’annexe ainsi que la Bookmobile. La bibliothèque centrale se trouve dans le même bâtiment que les archives municipales.

P8160362

Vue de l’extérieur

Voici un présentation en vidéo et en français de la bibliothèque centrale que j’ai pu visiter, et dont je vous propose aujourd’hui de faire le tour en photos :

Espaces

Vous l’avez peut-être vu dans la vidéo, mais il y a différents espaces particulièrement bien agencés : un espace accueil/nouveautés, un espace musique, un espace DVD, un espace cyber, un espace jeunesse qu’on peut fermer avec une barrière (afin d’abandonner ses enfants), un espace ado avec une collection impressionnante de mangas, un espace d’expositions, une artothèque, différents espaces de collections dont un en langues étrangères, un espace pour les automates de prêts (l’inscription coûte 1700ISK/an pour les adultes, soit environ 10€) et l’espace de vente de jouets pour les enfants (puzzles, peluches, etc.) et, enfin, une salle de cinéma.

Disséminations

J’ai été étonné de voir le nombre d’oeuvres d’art et de sofas disséminés dans la bibliothèque. On s’y sent par conséquent très bien, et il n’est pas rare de voir des gens tricoter ou seulement se reposer en lisant distraitement. Voici quelques photos :

P8160388

L’espace d’accueil et de nouveautés

P8160402

Les livres désherbés que les usagers peuvent acheter

P8160403

Le coin snacks

P8160392

Des peluches à vendre

P8160408

Des canapés et autres assises

P8160384

Des matelas confortables

P8160386

Une sculpture sur bois dans un coin

P8160414

Une oeuvre d’art au mur (le modèle n’est pas islandais ;-)

P8160385

un aquarium (les poissons ne sont pas empruntables)

Pour l’anecdote, il y a des mini-caddies pour les usagers, afin qu’ils transportent leurs documents :

P8160375

Animations (inter)culturelles

Il y a de nombreuses expositions et animations culturelles à la bibliothèque. La plupart s’in

Il y a de nombreuses expositions et animations culturelles scrivent dans un projet de multiculturalisme conduit par une bibliothécaire chargée de cette mission spécifique. Il s’agit d’encourager les islandais à être fier de leur pays tout en les invitant à partager leur culture et leur langue avec les personnes d’autres cultures. Le dialogue interculturel semble être un succès si l’on en croit le nombre d’occasions qui lui sont dédiées.

P8160400

Le vaste espace dans lequel certaines des animations se tiennent

Il y a le café lingua (chaque semaine, rencontrer des étrangers et des islandais pour apprendre la langue de l’autre), les Family mornings (venir le matin avec ses enfants pour un réveil en douceur), l’assistance dans la lecture de la presse islandaise (Présentation de l’offre éditoriale, et accompagnement dans la lecture), le Women’s Story Circle (rendez-vous mensuel où les femmes sont invitées à s’exprimer en islandais, à partager leurs expériences en buvant du café et en grignotant), l’aide aux devoirs (Study café)… La liste est très longue et témoigne d’une activité très forte.

Il y a aussi annuellement, au mois de février, le City Library’s Poetry Slam Contest, un concours de slam islandais auquel j’aimerais bien assister (il me reste jusqu’au mois de février pour comprendre couramment l’islandais…).

P8160371

Une sélection des bibliothécaires mise en avant (j’ai visité la bibliothèque une semaine après la gay pride)

En bref, tout ceci témoigne d’une ouverture sur le monde revendiquée sur leur site web : "We are proud of our multicultural projects that are, like all of our other projects, both for Icelanders and immigrants. " (traduction : Nous sommes fiers de nos projets multiculturels qui sont, comme tous nos autres projets, à la fois pour les islandais et les immigrants)

P8160404

Vue sur le port depuis une salel de lecture

Présence en ligne

Enfin, je ne m’attarderais pas sur leurs catalogues nationaux  gegnir.is et leisir.is qui ne m’ont pas semblé particulièrement remarquables (beaucoup de fonctionnalités semblent disponibles après authentification). Cependant, leur site internet emploie un ton très sympathique, par exemple pour les suggestions d’acquisition :

"Do you miss something at the library? Send us a suggestion, xxx@reykjavik.is and we will look into buying the book, magazine, music, film or whatever it is."

Pour continuer la découverte de cette bibliothèque, n’hésitez pas à aller voir leur site internet ou leur présence sur le web social :

 Borgarbókasafnið á Facebook

 Borgarbókasafnið á Twitter

Pinterest Borgarbókasafnið á Pinterest

 Borgarbókasafnið á YouTube

Goodreads Borgarbókasafnið á Goodreads

 Bókvit – Borgarbókasafn unga fólksins

Vous pouvez découvrir toutes ces photos, et d’autres que je n’avais pas la place de mettre ici, dans cet album FlickR sous licence CC-BY :

http://www.flickr.com/photos/100703102@N03/sets/72157635200995844/

Tagué , , ,

Dispositifs littéraires dans la ville en Islande

L’Islande est un pays de grands lecteurs, fier de sa littérature : les sagas, bien sûr, la poésie également et les polars, surtout. Il faut dire que les longs hivers sont propices à la lecture et à la télévision. Ce sont aussi des écrivains : selon les matières proverbiales, on peut lire ici ou là sur internet et dans les guides touristiques qu’un islandais sur 100 publiera au moins un livre dans son existence, ce qui fait beaucoup… mais il y a peu d’islandais.

Lire la suite

Tagué , ,
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 31 followers