Le bibliothécaire, célébrité anonyme du campus

Travailler en bibliothèque implique un bouleversement inattendu : la célébrité.

Sur le campus, je ne compte plus le nombre d’étudiants qui me reconnaissent comme le bibliothécaire-super-cool-et-super-beau (bon j’exagère peut-être…), enfin comme bibliothécaire de leur BU. De fait, et c’est très bête que je n’y ai pas pensé plus tôt, beaucoup me reconnaissent et m’adressent un sourire, un bonjour car ils estiment avoir entamé une relation, ce qui est légitime.
Mais je culpabilise beaucoup de ne jamais me souvenir de « l’usager » et de me résoudre à un sourire pour seule réponse. Je suis « catalogué » (si on me permet l’abus de langage) comme un bibliothécaire, et ce 24h/24.

Le problème étant que je culpabilise autant que quand je croise une vieille connaissance dont j’ai tout oublié si ce n’est que je la connais.

J’espère seulement que les lecteurs suspendus de prêt pour cause de retard ne le prennent pas d’une façon trop personnelle…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s