La BNU d’Islande

Après vous avoir fait découvrir la bibliothèque municipale de Reykjavik et des dispositifs littéraires urbains, laissez-moi vous présenter la bibliothèque nationale et universitaire d’Islande qui se trouve à Reykjavik, en bordure du campus et à 2 pas du centre-ville (la ville n’est pas très étendue). C’est une bibliothèque de recherche à l’anglo-saxonne, qui ressemble aux BU britanniques que j’ai pu visiter. L’endroit est très studieux, et au mois d’août, vide de monde. Son architecture extérieure est déjà un peu passée, bien qu’elle date de 1994. Auparavant, Bibliothèque nationale et universitaire étaient séparées. Elle regroupe aujourd’hui plus d’un million de documents.

YAwXYxgpzMTQK-CwW5gCDL1zxZLUrhTCkNcUF5KpqgM

La bibliothèque vue de l’extérieur

L’entrée est libre et gratuite à tout un chacun, pour peu qu’il soit majeur. On a accès à internet grâce à son code national (un code qui leur sert d’identifiant, de numéro de sécurité sociale, et dont il se servent au quotidien), un peu à la façon de l’accès 24h/24 grâce à la bande magnétique de la carte vitale au Danemark. Leur catalogue et leur outil de découverte leytir.is sont bien mis en avant un peu partout dans la bibliothèque (cet outil est commun aux 300 bibliothèques islandaises). Il y a un étage réservé aux manuscrits et livres anciens, qui était fermé lorsque j’ai visité la bibliothèque. Mais trève de descriptions, passons aux photos.

CAY49cTOyIZqLFUKsBtf38uChu9ul891N2PopFKLplg

Un bien long couloir d’entrée

027QD1xLumSt5g4ZUwDO5XWLH5i97W1h7TYulW0qqAo

De nombreux objets islandais décorent la bibliothèque, comme ce kayak

0VTBFvDGNwPD8oQSkAkyZ3NWN4lQJFVVhKVQo7PgtOw

En islandais, histoire se dit saga…

4HBKIHtWOXQ2j1JRFaMve2jaSV7t_-yMMKl8pKme80s

Un espace périodique, très aéré

4U5DjfkCPC9Q0uKf6_bD63m7vxFDJnpTG1Ws5yV929Y

Les fauteuils à côté des collections audio

7_tWgysT809I0-UuCkB3BascpiHM73Nk08M6O-2V7uQ

Des vestiaires pour le public à chaque étage

7RNo5y9lBbgSsv8CGgLSmwBQlv6Rg4ym1AsXotD9VJI

Une station de travail : vous remarquerez la taille de l’unité centrale à gauche de l’écran…

ghclR_ML1UV1PWB9jUvmhCDvQN7hTdDIsrN9ixighhw

Les fiches, fléau mondial…

9BCblDKpdlivwDKGE-wBS4khPV58OlD41iShTs2hk6s

Une banque d’accueil, qui donne directement sur les magasins au centre de la bibliothèque

d2-l5dT28BAB8NNiqEZ7rmuaRi5UybsWPSt9QqsjAMU

La caféteria

lHizpqN_DFWQ67h7LFO6jZa8_kTLfSJG1k5QAcEeifU

Beaucoup de rayonnages bas, accentuant l’impression d’espace

_WtpHBDdx_v1QRRMHtIMqcLW4VphY3vdGyUSbpburnw

Des espaces de travail individuel, qu’on imagine assaillis par les étudiants durant l’année universitaire

d3Lr7aSdBG3xLNGckoLgf6ksVrHd5sqxBSPR-bPxnzI

Un lounge (enfin un endroit avec des fauteuils, quoi)

DYnEdgsDyZU-ZTnpteze3GDTQGmu2-QtOka055sYEvo

Un jeu d’échecs (il y en avait aussi un à la bibliothèque publique)

ech6Vl-3Dj0M2hr8QcEa6nSfyTDwADWgh3-PMrLEgJA

A chaque étage, un espace pour téléphoner

c8r3mO41mhAilVMv7XWO8gGSIK8bo3R14D4DIlhEMpg

Une exposition sur le féminisme

uvKhUwG2PeF_WFMDLi3QMJG-aLwynnR6BZhtbKL1k3k

Des salles de travail

vmSAT9lQdYZeAVAX07LPl4bGG-aMSCPljetc0F-COY8

Des fontaines à eau, à l’anglo-saxonne

Y8Qmn-LMUeGNeNrSVD-tK9PLp5s6tOht2_a3qrK5V48

Des nouveautés grand format, et en islandais bien sûr…

yksw0GZY6NRgNEYBxU21vlJlCae3uWYQNhWcsPjMTCc

Des horodateurs sur les places individuelles en cas d’affluence

ysHrgVEOaDGh6nIRFUQZICCa9c8N92jF92AAl-PEDSQ

Une parmi les nombreuses oeuvres d’art disséminées

zT2hGbt6_i6-H2wJPi417ov7MIuL9yj1eU_o7mNpWA8

Un deuxième espace lounge…

Si vous parlez à votre téléphone, on vous vole vos couverts !

TKa3yHBIwSdWRE9Wujnt3Xq4VUWFxrf5PaBNwFhObsM

Au final, j’ai trouvé cette bibliothèque plutôt simple, mais très bien aménagée : on ne se sentait pas étouffé par les rayonnages ; les oeuvres d’art, l’éclairage et les assises participaient d’une volonté de confort très appréciable.

Retrouvez l’ensemble des photos dans cet album sur FlickR en CC-BY-Hortensius333 :

http://www.flickr.com/photos/100703102@N03/sets/72157635223730228/with/9589451890/

Pour plus d’informations en anglais sur cette bibliothèque, vous pouvez consulter son site web ou sa page wikipédia, cette dernière m’ayant servi pour la partie chiffrée de cet article.

Tagué , ,

Une réflexion sur “La BNU d’Islande

  1. […] Toujours en Islande, toujours par Hortensius, la Bibliothèque nationale et universitaire. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s